Œuvres d’art contemporain – Galerie d’Art Chromia, Genève

Qui est le photographe Jean-Pierre Collin ?

Biographie de Jean-Pierre Collin

Portrait photo Jean-Pierre Collin

En photographiant les animaux, Jean-Pierre Collin photographie le vivant façonné par l’Homme.

Né en 1964, Jean-Pierre Collin a débuté dans la photographie en tant que reporter. Lors d’une commande pour un magazine, il met en scène des propriétaires d’animaux de compagnie et se passionne pour cette formidable et étrange relation entre l’homme et l’animal.

Son travail photographique témoigne alors de la position de l’animal tel qu’il apparaît dans la société. Les animaux choisis partagent tous une relation de proximité avec l’humain. Ce sont nos animaux domestiques ou d’élevage, ceux qui accompagnent nos vies, ceux que nous consommons ou qui nous divertissent. En photographiant les animaux, Jean-Pierre Collin photographie le vivant façonné
par l’Homme.

Le travail photographique de Jean-Pierre Collin témoigne de la position de l’animal tel qu’il apparaît dans la société. Les animaux choisis partagent tous une relation de proximité avec l’humain. Ce sont nos animaux domestiques ou d’élevage, ceux qui accompagnent nos vies, ceux que nous consommons ou qui nous divertissent. Parfois adulés, comme les animaux de compagnie, ils peuvent être durement maltraités tels les animaux de ferme dans le cadre de la production industrielle.

 

Qu’il soit seul ou accompagné, en studio ou en décor naturel, l’animal est toujours le sujet principal. Dans ses séries sur l’animal de compagnie, l’anthropomorphisme que notre société projette sur l’animal est mis en scène avec humour ; l’animal y est sublimé mettant en valeur son statut social grandissant. Jean-Pierre Collin accentue et décale cette position dominante de l’animal et sa relation fusionnelle avec l’homme. Le « maître » n’est pas toujours représenté mais sa présence hors champ ne fait pas l’ombre d’un doute.

Le portrait animalier devient alors une représentation d’expressions et de sentiments humains où le trouble s’instaure et renvoie à l’animalité de chacun.

En parallèle de l’animal roi, les bêtes à manger. Paradoxalement, les animaux les plus nombreux sont ceux qu’on voit le moins. De l’élevage à la production animale, Jean-Pierre Collin documente ces deux mondes, découpant le réel et replaçant l’animal au centre de l’activité agricole. Les séries, classifiées selon l’espèce ou les particularités de l’élevage, montrent les animaux dans leur environnement, « naturel » ou bétonné.

 

L’environnement de ces animaux d’élevage, nés en captivité, est en rupture avec celui de leur origine. Les lions et les tigres photographiés sur leur lieu de vie en Normandie sont faussement « sauvages ». Ils sont mis en scène dans des décors, réels ou imaginaires, et les situations évoquent la grandeur des animaux légendaires.

 

En bousculant nos perceptions et représentations de l’animal, Jean-Pierre Collin nous interroge sur les contradictions entre la nature fantasmée et le traitement réservé aux animaux qui nous entourent. 

 

Expositions et dates clés du photographe Jean-Pierre Collin

  • 2018 : Exposition au musée des mondes polaires – Prémanon, haut-Jura
  • 2017 : Exposition à l’Esplanade du Lac – Divonne-les-Bains, Ain
  • Photographie d’art et reportage photographiques engagés pour le bien-être animal et la préservation de la nature
  • Ecole nationale supérieure de la photographie Louis-Lumière
Exposition Musée des mondes polaires

Photographies d'art - Édition originale de Jean-Pierre Collin